Bonjour à tous,

Voici le soixante-neuvième billet de mon feuilleton
.

Les musulmans ne sont pas des bébés phoques

En finir avec notre déni !

http://andreversaille.blog.lemonde.fr

.

À ceux qui prennent ce feuilleton en cours, je les invite à commencer par lire l’Avertissement, puis les deux premiers billets qui les éclaireront sur mon propos :

1. De notre irrépressible besoin de rallier le parti des idiots utiles
2. « Non seulement nous avions tort, mais c’étaient nos adversaires qui avaient raison. »

.

69. L’UE, victime de l’absence de tout "roman européen" ?

.

Dans mon précédent billet, je vous entretenais du « roman national » et de sa nécessité, malgré la somme de mythes, voire de mensonges dont il pouvait regorger.

Prenons un contre-exemple. Aujourd’hui, l’Union Européenne ne fait plus beaucoup recette, et nous voyons combien les partis populistes européens (mais pas qu’eux) tirent à boulets rouges sur cette association politico-économique qui fut pourtant saluée, et pendant longtemps, comme l’unique invention politique pacifique significative du siècle dernier, jusqu’à se voir dotée en 2012 du prix Nobel de la paix.
Il ne s’agit plus, pour ses contempteurs, de corriger l’UE, de la rendre plus sociale, moins libérale, plus ceci, moins cela, il s’agit de l’abolir comme projet faillit. Alors, qu’a-t-il manqué au projet européen ? Bien des choses sans doute pourraient expliquer son rejet. Parmi celles-ci, il en est une que je tiens pour moins anecdotique qu’elle ne pourrait le paraître : l’absence, précisément d’un « roman européen », le roman historico-culturel de ce « petit cap d’Asie » en qui l’ensemble des Européens auraient pu se reconnaître.
Ce manque de tout élément charnel, nous en voyons quotidiennement la manifestation dans nos billets de banque euros. Comparons-les à ceux des francs français de naguère. Sur ces derniers figuraient Pascal, Mazarin, Molière, Hugo, Pasteur, Richelieu, Voltaire, Delacroix, Saint-Exupéry. Il était courant de dire : pouvez-vous me faire la monnaie d’un Pascal ? Ainsi, plusieurs fois par jour, les Français s’échangeaient-ils des billets qui les renvoyaient au cœur de l’histoire et de la culture de la nation. Sur les euros, que voit-on ? Des portiques allégoriques et des arcs dont on ne sait quels triomphes… Anonymes, neutres jusqu’à l’insipidité, qui donc pourrait s’attacher à leur valeur symbolique, d’ailleurs absente ?

Cela étant, il est certain que l’histoire de France devrait faire une part plus large non pas tellement à l’histoire de la colonisation qui est plutôt correctement traitée dans les manuels, mais à celle de l’immigration, car minimiser cette question gauchit notre regard sur le passé et nous empêche de comprendre une part de notre présent. À la condition, toutefois qu’un tel projet n’accouche pas d’une simplification bienveillante, mais d’un récit contribuant à la compréhension de la complexité de la chose historique.
Il serait d’ailleurs bon que ce principe soit adopté par toutes les nations. Et je suis persuadé que dans leur volonté déterminée de « révision historique » nos « progressistes » tiers-mondistes, n’ont pas manqué de demander aux autorités de pays amis du monde arabo-musulman d’appliquer ce même principe à leurs histoires nationales reprises dans les manuels scolaires, et d’y intégrer, par exemple, l’expulsion de leurs nationaux de confession juive : un total d’environ 900 000 citoyens proscrits . Ces révisions sont d’ailleurs très vraisemblablement déjà en cours, sinon faites. Lecteurs, n’hésitez pas à m’instruire à propos de cette question.

Mercredi prochain, je vous entretiendrai de la culture classique objet de tous les rejets.

PS : Voici l’article que Marie-Cécile Royen vient de me consacrer dans Le Vif-L’Express.

PNG - 438.2 ko
PNG - 264.9 ko
PDF - 5.1 Mo

.

Mercredi 18 octobre : Vers une culture rikiki ?

.

¹ Voir à ce sujet le livre de Georges Bensoussan, Les Juifs du monde 
arabe. La question interdite, Paris, Odile Jacob, 2017. 


.

Rappel des précédents billets :

1. De notre irrépressible besoin de rallier le parti des idiots utiles
2. « Non seulement nous avions tort, mais c’étaient nos adversaires qui avaient raison. »
3. Dieu que l’émancipation était belle au temps des colonies !
4. De la gueule de bois des décolonisés
5. De la dictature sans faille : une nécessité patriotique
6. De la guerre d’Algérie, à l’origine de notre engagement tiers-mondiste
7.Du facteur religieux du FNL, une ignorance du monde intellectuel progressiste
8. Démocratie ! Laïcité ! Des discours à l’usage des Occidentaux
9. « Personne ne voulait savoir la torture et l’absence totale de démocratie »
10. De notre posture de dominants repentis
11. De l’esclavage condamné ou ignoré selon l’identité des esclavagistes
12. De la colonisation arabe-musulmane, un fait historique mal connu en Occident
13. Un syndrome colonial ?
14. Du retour inattendu de la tyrannie religieuse
15. Sommes-nous en guerre contre le terrorisme islamiste ?.
16. Si nous sommes en guerre, est-elle de religion ?
17. De l’illusion de croire que l’on choisit ses ennemis
18. Allahuakbar Charlie !
19. Une manifestation pétainiste ?
20. Je suis Charlie versus Je ne suis pas Charlie
21. De l’héritage de Voltaire et de ce que nous n’en avons pas fait
22. De la religion utilisée comme idéologie
23. « Mais d’abord, écrasez l’Infâme ! »
24. D’une scolastique, l’autre, en sautant par-dessus les Lumières
25. De Sartre à Badiou, l’émergence d’une scolastique new look ?
26. De la Révolution, sainte, libératrice et purificatrice
27. Retour à notre événement fondateur, la Révolution soviétique
28. De ces étranges procès en sorcellerie
29. D’un livre coup de tonnerre
30. De cette invention de la CIA : les camps de concentration soviétiques
31. De Simone de Beauvoir et de sa justification de la violence révolutionnaire
32. De la Terreur rouge employée comme arme contre une classe vouée à périr et qui ne s’y résigne pas
33. Du procès Kravchenko
34. Des intellectuels ralliés au PCF et de l’importance de ne pas désespérer Billancourt
35. De Sartre et du rapport attribué au camarade Khrouchtchev
36. De l’arrivée de Soljenitsyne, son Archipel du Goulag sous le bras
37. Du rejet de Staline de la glorification de Mao
38. De l’intelligentsia parisienne conquise pas les maos
39. D’un remake : après Staline, Mao
40. De Sollers et des telqueliens patinant joyeusement entre contestation maoïste et mondanités structuralistes
41. Des Habits neufs du président Mao
42. Du terrorisme tenu pour une réaction d’opprimés
43. Du sentiment de l’humiliation et de l’auto-victimisation
44. Du monde islamique vu comme un gigantesque Clichy-sous-Bois
45. De la conviction que les islamistes finiront par nous rejoindre
46. De l’islamisme mouvement idéologique souverain de restauration
47. Le djihadisme, fruit de l’islam : le témoignage par l’histoire du wahhabisme
48. L’islamisme, résultante de l’échec de la décolonisation et du nationalisme nassérien
49. La démocratie dans le monde musulman
50. Notre mantra : « Attention, islamophobie ! »
51. Le terme d’islamophobie son origine et son instrumentalisation
52. La lutte contre l’islamophobie, une stratégie mondiale
53. Les ravages provoqués par l’application d’une loi anti-blasphème
54. Le multiculturalisme, fruit d’un tiers-mondisme dévoyé ?
55. Les coquetteries poétiques d’un haut-fonctionnaire multiculturaliste
56. Quand Kamel Daoud est accusé d’islamophobie
57. Le viol et le déshonneur de certains sociologues « progressistes ».
58. « Le culturalisme est l’arme des terroristes ! »
59. Le racisme, le pire des maux ?
60. Cet étrange antiracisme nouvelle mode
61. La laïcité battue en brèche par l’antiracisme..
62. Les droits de l’homme en terre d’islam
63. Edwy Plenel en Brigitte Bardot
64. Tout pour les musulmans, rien par les musulmans ?
65. L’islamisme, un problème en France ou dans le monde ?
66. L’Islamisme rien à voir avec l’islam ?
67. « L’assimilation est une injonction terrifiante ! »
68. Du passé faisons table rase, et en avant pour la grande lessive…
.

Merci pour vos lectures, et surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos critiques ou témoignages sur la page même des billets afin de susciter le débat !
(Cliquer sur le petit phylactère à la droite du titre du billet).

.

André Versaille

www.andreversaille.com

© André Versaille — 2017