Voici le septième billet de mon feuilleton

Les musulmans ne sont pas des bébés phoques

De notre déni considéré comme l’un des beaux-arts.

http://andreversaille.blog.lemonde.fr

7. Du facteur religieux du FLN - Les musulmans ne sont pas des bébés phoques

Notre ignorance, dont je vous entretenais hier, du facteur religieux au sein du FLN, qui innervait toute la société algérienne, s’étendait jusqu’à nombre de chercheurs spécialistes de l’Algérie, et aux intellectuels engagés. Pendant toute la guerre d’Algérie, et plusieurs années ensuite, la très grande majorité des militants français engagés aux côtés du FLN étaient convaincus que leur combat était celui de l’avant-garde de la lutte internationale anti-impérialiste, donc laïque par nature. « C’est seulement après 1988, après l’octobre algérien, qu’on a commencé à réaliser ce qui se passait et à saisir le rôle de l’islam », dira Pierre Vidal-Naquet[1].

Oui, comme l’écrit Jean Birnbaum, il aura fallu trois décennies, et la montée en puissance de l’islamisme dans l’Algérie contemporaine, pour que les intellectuels de gauche qui avaient soutenu le FLN pendant la guerre d’indépendance, reconnaissent enfin le rôle qu’y avait joué la religion. Trois décennies, alors qu’en 1980 déjà, l’ancien président de la République algérienne, Ahmed Ben Bella, symbole de l’indépendance du pays, avait parlé du nationalisme comme d’une « invention de l’Occident », et déclaré : « Plus que l’arabisme, c’est l’islamisme qui offre le cadre le plus satisfaisant, non seulement parce qu’il… »
Lire la suite

Voici l’article que Monique Baus a consacré à mon feuilleton "Les musulmans ne sont pas des bébés phoques", dans La Libre Belgique

Rappel des premiers précédents :

1. De notre irrépressible besoin de rallier le parti des idiots utiles
2. « Non seulement nous avions tort, mais c’étaient nos adversaires qui avaient raison. »
3. Dieu que l’émancipation était belle au temps des colonies !
4. De la gueule de bois des décolonisés
5. De la dictature sans faille : une nécessité patriotique
6. De la guerre d’Algérie, à l’origine de notre engagement tiers-mondiste

Titres des prochains billets :

8. Démocratie ! Laïcité ! Des discours à l’usage des Occidentaux
9. « Personne ne voulait savoir la torture et l’absence totale de démocratie »
10. De notre posture de dominants repentis

Merci pour vos lectures, et surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos critiques sur la page même des billets afin de susciter le débat !

André Versaille

© André Versaille — 2017